10 ans d’évolution d’internet : de l’ère des portails à l’ère des médias sociaux

Internet en mode en perpétuel changement

Internet en mode en perpétuel changement

J’ai essayé depuis plusieurs années de vous parler des tendances et évolutions notables d’Internet dans toutes ses sphères : e-commerce, ergonomie, webmarketing, stratégie digitale et maintenant médias sociaux, social commerce, tv connectée, digitalisation de points de ventes et toujours stratégie digitale. Sur le digital, plus que sur n’importe quel autre canal de communication ou de relation, les changements sont rapides, fréquents et doivent amener les entreprises à une certaine agilité dans leur stratégie digitale.

Un internaute qui change et une entreprise qui…. 

Vos consommateurs sur Internet ont changé : ils sont plus nombreux et ils recherchent toujours une information pertinente mais utilisent de nouveaux supports et usages pour la trouver. Là où les forums et les blogs sont historiquement les plateformes de dialogue et d’échanges sur Internet, aujourd’hui les types de supports conversationnels se sont multipliés. Il doit en être de même pour les entreprises dans les dispositifs proposés à leurs clients.

Image 9

Mais posez-vous les bonnes questions. Avant de vous poser les questions de comment déployer votre présence sur Facebook et Pinterest, voyez déjà l’état de vos troupes. Car vos prestataires historiques ne voudront pas perdre vos places et soit vous diront que eux aussi ont su évoluer à temps, ou alors que non leur métier n’est pas mort. Il suffit de voir les discours aujourd’hui de certaines agences spécialisées en référencement ou en e-mailing pour s’en faire une raison.Des sites bien souvent inaccessibles depuis les mobiles et tablettes, des espaces qui ne sont plus dans les codes de navigation actuels des internautes et qui font encore la part belle au formulaire à rallonge et autre liste déroulante, où l’information est introuvable, faute de la multiplication des supports de contenus. Même si les médias sociaux sont aujourd’hui des moyens pour entrer en relation ou suivre des entreprises, les sites Internet ne sont pas morts… bien au contraire. Ils restent plus que jamais le support de direction des internautes. Si vous faites une promesse alléchante sur les médias sociaux, et que votre site n’est pas le reflet de la modernité ou de la volonté d’échange affichée, il vous sera compliqué au delà du trafic généré d’avoir une transformation de visiteurs en clients intéressante.

Des portails Internet à la télévision connectée

Finalement votre site et votre présence sur les médias sociaux doit suivre l’évolution globale d’Internet. Nous sommes, en effet, passés sur Internet d’un monde où les portails de contenus et d’informations étaient rois (fin des années 90, début des années 2000), à celui de la recherche (début et milieu des années 2000) puis à celui des médias sociaux (fin des années 2000). Demain, l’avenir se jouera sur de nouveaux terminaux où la consommation multi-écrans de contenus feront plus que jamais d’Internet un média couplant real time, information, partage, conversation, et commerce.

De l'ère des portails Internet à celle des objets connectés

De l’ère des portails Internet à celle des objets connectés

Certains acteurs ont disparu, faute de s’être lancés trop tôt (Friendster), faute de ne pas avoir vu les changements (AOL)… d’autres essaient de renaître aujourd’hui (MySpace), pendant que d’autres ont compris qu’il fallait être profondément agile et avoir un modèle stratégique souple (Amazon : du e-commerce au cloud et tablette). Un acteur comme eBay, pilier des marketplaces, a essayé de lutter contre la montée en puissance des sites d’annonces et aujourd’hui il a compris que d’être plus réactif serait le meilleur moyen de durer au delà de la notoriété d’un site. L’ergonomie bouleversée du site qui lorgne de plus en plus du côté de Pinterest en est l’un des meilleurs témoins.

Du webmarketing au marketing conversationnel

Sauf que dans le même temps la plupart des démarches des entreprises plutôt que de se réinventer n’a été qu’une suite d’empilement de briques marketing et communication où finalement Internet devient en lui même un support 360°. Différents leviers qui doivent tous être actionnés pour répondre à la fois à des objectifs de trafic, de référencement, de relation client, de notoriété, de campagne de communication.  Ces objectifs ou leviers demeurent pertinents (plus ou moins), je vous le rassure… sauf qu’aujourd’hui c’est bien l’expérérience globale d’une marque sur Internet envers ces cibles qui doit être repensée. Certaines marques ont compris qu’Internet et que globalement "les marchés sont devenus des conversations" (cf le livre The Cluetrain Manifesto paru à la fin des années 90) et que la marque devait entrer dans ce monde de conversations plutôt que de continuer à être uniquement dans la promotion descendante. Avoir une approche distincte en fonction des communautés ciblées, proposer une expérience complète sur tous les terminaux mixant social gaming, mobile, contenus, opérations fortes sont ainsi les clés de la réussite de marques comme Red Bull sur les médias sociaux. L’important n’est pas les fans Facebook ou le nombre de réseaux sociaux activés mais bien l’expérience proposée qui permet d’animer efficacement la présence de la marque.

Finalement, sur Internet, les marques doivent devenir de vrais médias à la fois dans la création de contenus et d’expériences, mais aussi dans l’intégration de leur approche au sein de communautés existantes.